Santé sexuelle : Ne pas négliger l’hygiène intime !

L’hygiène est l’une des clés pour préserver sa santé. Maintenir son corps propre, c’est en effet éviter de l’exposer à certaines bactéries. Cela vaut aussi pour ses parties génitales (le pénis, la vulve, le vagin et l’anus) ! Quelques précautions doivent toutefois être prises, pour éviter les désagréments intimes. (1)

L’hygiène intime fait partie des gestes basiques pour le confort et la prévention de certaines pathologies, les plus graves étant les infections (infections urinaires ou vaginales, par exemple). Elle repose sur quelques règles simples, comme s’essuyer correctement après avoir uriné ou déféqué : toujours d’avant en arrière, avec du papier hygiénique doux, pour éviter la dispersion des germes et les irritations. (1)

Elle implique également une toilette rigoureuse, quotidienne, pendant le bain ou la douche, de préférence avec un savon doux, sans parfum et au pH neutre. Autres préconisations : évitez les produits spéciaux comme les antiseptiques moussants, les produits pour le bain et les gels d’hygiène intime, sauf sur recommandation d’un médecin, et bannissez le talc. N’utilisez pas non plus de gant de toilette, susceptible de contenir des germes, et lavez-vous plutôt avec vos mains propres. Enfin, privilégiez les sous-vêtements en coton et changez-les chaque jour. (2)

Conseils pour les hommes : Si vous n’êtes pas circoncis, tirez doucement le prépuce vers l’arrière pour découvrir le gland, savonnez celui-ci, rincez-le à l’eau claire puis recalottez-le. Si vous êtes circoncis, lavez votre pénis comme n’importe quelle autre partie du corps. Nettoyez ensuite la base du pénis et les bourses (le scrotum) puis la région de l’anus. Rincez abondamment à l’eau claire puis séchez doucement, sans frotter. (2)

Conseils pour les femmes : Nettoyez consciencieusement la vulve (petites et grandes lèvres) et la région anale, d’avant en arrière. Puis, comme pour les hommes, rincez abondamment à l’eau claire puis séchez doucement, sans frotter. (2)

Attention : se laver trop souvent (plusieurs fois par jour), utiliser des cosmétiques irritants ou savonner et doucher l’intérieur du vagin peut avoir des effets néfastes ! En effet, cet organe est tapissé de sécrétions qui le protègent naturellement des infections. Il abrite également des bactéries « utiles » qui constituent la flore vaginale et qui empêchent le développement de germes (bactéries ou champignons). Il faut les préserver !  (2, 3)

Quelle hygiène, avant et après un rapport sexuel ? Dans les deux cas, il n’existe pas de recommandation médicale particulière. Certaines personnes se sentent toutefois plus à l’aise après une toilette intime, que ce soit avant ou après un rapport. Si tel est le cas, pensez à une toilette intime légère, selon les règles évoquées plus haut. Si, toutefois, vous avez déjà présenté des cystites suite à des relations sexuelles, urinez immédiatement après chaque rapport. (2)

Attention : l’hygiène intime n’empêche pas la transmission des infections sexuellement transmissible (IST), comme la chlamydia, le VIH, l’herpès... (3)

Il est donc, quoiqu’il arrive, indispensable d’employer un préservatif lors de chaque rapport sexuel et avec chaque partenaire, tant que vous ne savez pas si votre/vos partenaire(s) sont contaminés ou non. Utilisez un préservatif neuf et dont la date de péremption n’est pas dépassée. (2)

Contraception : Si vous avez opté pour un diaphragme, lavez-le après chaque usage, sans désinfectant, à l’eau savonneuse. Puis rincez-le et séchez-le soigneusement. (2)

 

Pour tester vos connaissances en matière de sexualité, télécharger l’application QiSS

 

(1) « Hygiène intime », Fil Santé Jeunes, https://www.filsantejeunes.com/lhygiene-intime-6137, consulté le 19 novembre 2018.

(2) « Quelques conseils pour réaliser sa toilette intime », https://www.ameli.fr/yvelines/assure/sante/bons-gestes/quotidien/faire-toilette-intime ; consulté le 19 novembre 2018.

(3) « Infections sexuellement transmissibles », Brochure, Le Crips, p.5 à 9, p.17

Les moyens de protectionPourquoi se protéger?

Vous aimez ce que vous venez de lire, faites le nous savoir !

Que ce soit en likant cet article ou en le partageant à vos amis, montrez nous à quel point il vous a plu.