Guérit-on du VIH ? D'une IST ?

L’épidémie sévit toujours (1)

Il est pour l’instant impossible de guérir le sida. Les traitements disponibles ne permettent pas d’éliminer totalement le virus de l’organisme, c’est pourquoi on ne peut pas parler de guérison totale.

 

Ne pas confondre rémission et guérison (2, 3, 4)

Il existe en revanche quelques cas de patients atteints du VIH qui ont pu recevoir un traitement antirétroviral dans les premières semaines suivant la contamination (la primo-infection) et l’ont continué à long terme. Si celui-ci n’éradique pas totalement le virus, il empêche néanmoins sa réplication pour atteindre une charge virale indétectable. Cela signifie que le virus est toujours présent dans les cellules réservoirs du corps. On parle alors de rémission ou encore de contrôle viral post-arrêt de traitement. (Voir L’info en plus ci-dessous)

 

Arrêt du traitement = danger ! (5)

Attention, en cas d’arrêt du traitement - même après l’avoir suivi pendant des années – le virus se réactive et se multiplie de nouveau. On peut perdre en quelques semaines les bénéfices d’années de traitement. Il est donc essentiel de suivre scrupuleusement son traitement, c’est-à-dire de se montrer observant. En aucun cas, l’arrêt du traitement ne doit être décidé par le patient sans en avoir discuté avec son médecin.

 

Néanmoins, l’espérance de vie des patients augmente (1)

Le VIH est aujourd’hui considéré comme une maladie chronique. Les progrès réalisés en matière de traitement (trithérapies) ont permis d’augmenter de façon significative l’espérance de vie des personnes vivant avec le VIH, à tel point que celle-ci est aujourd’hui comparable à celle des personnes non infectées.

 

Les infections sexuellement transmissibles

Concernant les infections sexuellement transmissibles(6) comme la syphilis, la gonorrhée, la chlamydiose et la trichomonase, elles peuvent être guéries. Ce n’est pas le cas de l’hépatite B, du virus de l’herpès (herpes virus simplex ou HSV) et du papillomavirus humain (VPH). Néanmoins, il existe pour ces dernières des traitements permettant d’atténuer ou de modifier les symptômes ou la maladie.

En tout état de cause, traiter et soigner ne signifient pas guérir. C’est pourquoi la prévention et le dépistage restent essentiels.

 

L’info en plus (2, 4)

Une étude (ANRS Visconti) menée sur ce sujet montre d’ailleurs que 10 à 15% du groupe de patients ayant reçu un traitement anti-rétroviral (ARV) très précocement au cours de la primo-infection et l’ayant poursuivi pendant plusieurs années présentaient un contrôle spontané de la réplication virale après arrêt du traitement ARV depuis plus de 8 ans. En outre, ces mêmes patients présentaient, au moment de l’arrêt du traitement, un niveau d’ADN VIH particulièrement bas.

 
(1) « SIDA/VIH », portail Institut Pasteur, consulté le 09/03/2018, https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/sida-vih 
(2) « Prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH », Recommandations du groupe d’experts, rapport 2013, sous la direction du Pr Philippe Morlat et sous l’égide de CNS et de l’ANRS – p.60 et 101
(3) « Y a-t-il des personnes qui ont guéri du sida ? », Sida Info Service, consulté le 24 janvier 2017, https://www.sida-info-service.org/?Y-a-t-il-des-personnes-qui-ont
(4) « Post-Treatment HIV-1 Controllers with a Long-Term Virological Remission after the Interruption of Early Initiated Antiretroviral Therapy ANRS VISCONTI Study », Sáez-Cirión A, Bacchus C, Hocqueloux L, et al., PloS Pathogens, 2013, consulté le 26 janvier et le 27 février 2017
http://journals.plos.org/plospathogens/article?id=10.1371/journal.ppat.1003211
(5) « L’observance au cours des traitements antirétroviraux de l’infection à VIH », Le Crips PACA, http://paca.lecrips.net/spip.php/dist/dist/spip.php?article123, consulté le 28 février 2017
(6) « Infection sexuellement transmissibles », OMS, consulté le 26 janvier 2017, http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs110/fr/
Un traitement mais pas une guérisonLe VIH aujourd’hui

Vous aimez ce que vous venez de lire, faites le nous savoir !

Que ce soit en likant cet article ou en le partageant à vos amis, montrez nous à quel point il vous a plu.