Aller au contenu principal
  • Filtres : Tout sélectionner Valider
    Un traitement mais pas une guérison Le VIH aujourd’hui Accompagner un proche sous traitement

Mon compagnon est sous traitement antirétroviral et veut l’arrêter car il se sent beaucoup mieux. Quels sont les risques ?

Attention, en cas d’arrêt du traitement - même après l’avoir suivi pendant des années – le virus se réactive et se multiplie de nouveau. On peut perdre en quelques semaines les bénéfices d’années de traitement. Il est donc essentiel de suivre scrupuleusement son traitement, c’est-à-dire de se montrer observant. En aucun cas, l’arrêt du traitement ne doit être décidé par le patient sans en avoir discuté avec son médecin(1).

 

Source : 
1. « L’observance au cours des traitements antirétroviraux de l’infection à VIH », Le Crips PACA : http://paca.lecrips.net/spip.php/dist/dist/spip.php?article123, consulté le 28 février 2017

 

Pour en savoir plus, veuillez consulter la page "Guérit-on du VIH ? D'une IST ?"

Vous aimez ce que vous venez de lire, faites le nous savoir !

Que ce soit en likant cet article ou en le partageant à vos amis, montrez nous à quel point il vous a plu.

Article